< Retour

Communication aux Clubs /Déconfinement / 12/05/2020

14/05/2020

Chers Dirigeants de Clubs,

Chers Représentants de Clubs,

Chers Capitaines de jeu,

 

Nous avons reçu hier les guides et directives ministérielles pour toutes les Fédérations sportives. Vous retrouverez en PJ l’intégralité des documents reçus.

 

Malgré nos différentes sollicitations, il n'y a pas de guide spécifique pour le polo. Toutefois, comme indiqué dans la section II.C. en pages 11 et 12 du document intitulé « Sports – Guide de reprise des activités sportives », le polo est classé parmi les sports collectifs non praticables à ce jour mais pour lequel une pratique alternative est possible en se conformant aux préconisations figurant dans ce guide. Il semble ainsi possible de prévoir des entrainements techniques et des préparations physiques générales sans contact, conformément aux prescriptions de distanciation et aux prescriptions sanitaires, générales et particulières à chaque discipline, édictées par le ministère des sports (voir aussi document intitulé « Instruction aux préfets »).

 

En outre, dans la mesure où aucun guide spécifique n'a été édicté pour le polo, et sous réserve de se conformer aux dispositions relatives à la pratique alternative des sports collectifs mentionnées ci-dessus, il nous semble que le guide relatif à l'équitation (voir pages 36 et 37 du document intitulé « Sports – Guide de reprise des activités sportives ») peut (et devrait) être adapté en grande partie au polo. Nous sommes en attente d'une confirmation du ministère des sports sur ce point.

 

A noter que la distanciation interpersonnelle est de 10 mètres d'intervalle entre les montures en déplacement pour l'équitation, ce qu'il faut appliquer au polo.

 

Dans ce cadre, il semble possible de proposer des cours individuels et collectifs (inférieurs à 10 personnes) et des entrainements dans le respect constant des règles auxquelles il est fait référence ci-dessus, et notamment de distanciation interpersonnelle (4m² /personne en statique, 10 mètres d’intervalle entre les montures en déplacement), absence de rassemblement de plus de 10 personnes (cavaliers + encadrement) dans tout ou partie de la superficie du club.

 

En tout état de cause, chaque club devra se rapprocher du maire et préfet compétant afin de bien valider le plan de déconfinement.

 

Vous en souhaitant bonne réception et restant à votre disposition,

 

Cordialement,

 

Jean-Luc A. Chartier

Albéric de Coulange

Xavier Doumen